Bah Oury : ‘‘Sidya Touré pourra mettre au service d’Alpha Condé, son expérience, ses relations internationales et aussi son habilité politique’’

bah-ouryDans une interview accordée à nos confrères de Libreopinionguinee.com, Bah Oury le no2 de l’UFDG, commente la nomination de Sidya Touré par le président Alpha Condé. Guinee7.com reprend cette interview dans son intégralité.

Quel est votre point de vue par rapport à la nomination de Sidya Touré au poste du haut représentant du chef de l’Etat guinéen?

Premièrement: je considère que cet acte politique est un pas supplémentaire pour la décrispation politique et des relations apaisées en Guinée.
Deuxièmement: cette nomination peut contribuer à créer un climat politique plus conviviale entre tous les acteurs de la scène guinéenne, qu’il soit de l’opposition ou de la mouvance présidentielle.
Troisièmement: M. Sidya Touré pourra mettre au service de monsieur Alpha Condé, le chef de l’Etat guinéen son expérience, ses relations internationales et aussi son habilité politique.

Quelles sont ses attributions selon vous?

Il m’est difficile d’y répondre, mais en général tout dépendra des relations de confiance que les deux leaders politiques pourront créer entre eux.

VOIR AUSSI:   Grace présidentielle, rapprochement UFR-RPG : Le coup de chapeau d’un membre du PEDN à Alpha

Êtes-vous surpris de la nomination de Sidya Touré à ce poste?

Pas du tout. Puisque, M. Touré avait belle et bien dit son engagement à accompagner dans la collaboration le second mandat de M. alpha Condé.

Que répondrez-vous aux personnes qui critiquent cette nomination de Sidya Touré, y compris dans votre propre camp?

Ce combat est la continuation de la guerre des égos  entre Sidya Touré et Cellou Dalein. Je précise que ce combat ne m’intéresse nullement et le combat ne concerne que quelques individualités de l’ufdg en tant que responsable de l’ufdg, je considère que l’ufr est un partenaire stratégique de l’ufdg. Aucun responsable de l’ufdg sérieux ne peut sur des bases épidermiques s’attaquer à d’autres formations politiques de l’opposition qui peuvent avoir momentanément des approches différentes avec l’ufdg. Les relations inter-personnelles sont une chose, alors que les relations politiques sont autres choses. L’ufdg a besoin de l’ufr, en ce qui me concerne, je développerai des relations fraternelles et cordiales avec tous les cadres de l’ufr.
Tout responsable qui veut assurer la promotion et le rayonnement de l’ufdg doit aller dans ce sens. Aller dans le sens opposé c’est ruiner les chances futures de l’ufdg.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Protected by WP Anti Spam