Fodé Oussou dégaine : « est-ce que M. Bah Oury mérite-t-il une mobilisation pour l’accueillir ? »

calb21277a_jpgEn exil en France depuis juillet 2011, Bah Oury, un des vice-présidents de l’Union des forces démocratiques e Guinée (UFDG), va rentrer à Conakry le 24 janvier prochain. La direction nationale du parti va-t-elle inviter ses militants à se rendre à l’aéroport pour accueillir Bah Oury ? Il y a peu de chance que cela puisse se faire.

Dans un entretien qu’il a accordé à MEDIAGUINEE le 19 janvier, le Dr Fodé Oussou Fofana, également vice-président de l’UFDG, est revenu sur les comportements de Bah Oury, affirmant que ce dernier méritait l’exclusion au sein du parti.

«Bah Oury méritait d’être exclu du parti. Avec ses propos désobligeants, avec la fédération parallèle qu’il a créée en France, le fait qu’il prend et à Conakry et à l’extérieur du pays des gens qui ne sont pas membres du parti, qui sont des mercenaires et qu’il met comme sa cellule de communication, à partir de cet instant là c’est une preuve irréfutable pour l’exclure du part. Mais nous avons dit que nous n’allons pas l’exclure », a-t-il déclaré.

Bah Oury a été reconnu par la justice guinéenne d’être impliqué dans l’attaque qui a visé le domicile du président Alpha Condé en juillet 2011. Condamné à la réclusion criminelle à perpétuité par contumace, il a été gracié le 24 décembre par le président Alpha Condé. Mais Fodé Oussou estime qu’accepter cette grâce équivaut à reconnaitre sa culpabilité dans cette affaire : «Nous avons dit que M. Bah Oury n’a rien à voir avec l’attaque contre le domicile de M. Alpha Condé. Maintenant, M. Bah Oury a accepté la grâce. Accepter la grâce, c’est reconnaitre de facto sa culpabilité. C’est lui qui sait pourquoi il a accepté la grâce. »

Fodé Oussou invite Bah Oury, une fois en Guinée, de ne pas s’écarter de la ligne de conduite de l’UFDG. Sinon il pourrait écoper d’une ultime sanction : «Je vais vous dire quelque chose de clair. Si M. Bah Oury, vice-président de l’UFDG, se met à la disposition du parti, respecte les statuts et règlements du parti, reste dans le combat de l’opposition que nous avons toujours mené, il trouvera en nous des collaborateurs loyaux. Mais s’il vient, les mains liées, puisque gracié par M. Alpha Condé, pour déstabiliser l’UFDG, ça ne marchera pas. Bah Oury qui disait qu’il fallait chasser M. Alpha Condé par l’insurrection considère aujourd’hui que le meilleur président du monde c’est M. Alpha Condé, et qu’il est venu prendre une chose qu’il n’a pas, parce que quand il dit qu’il vient pour chercher son parti, je lui dirai d’aller chercher ça dans la rue. Car l’UFDG n’appartient à personne. S’il vient pour collaborer avec M. Alpha Condé, il nous trouvera sur son chemin. S’il vient dans l’intention de déstabiliser l’UFDG, perturber, semer la pagaille à l’UFDG, la direction nationale prendra toutes ses responsabilités. Il n’y a pas un statut particulier pour un individu à l’UFDG. Les vice-présidents sont des conseillers du président. Le président donne des consignes à chaque vice-président. »

Mobiliser du monde, comme ils sont capables de le faire, pour accueillir Bah Oury à l’aéroport est une chose qui ne se fera, probablement, pas. Puisque, selon le vice-président chargé des questions sociales et juridiques de l’UFDG, ce retour n’a rien d’extraordinaire : «Pour nous, le retour de Bah Oury n’est pas un événement extraordinaire. On a une rencontre tout de suite (le 19 janvier à 15h30, ndlr) à CBG. On débattra, dans les divers, s’il faut organiser un accueil ou non, si on doit l’accueillir, on l’accueillera dans quelles conditions ? Nous allons examiner cette question avec la plus grande sérénité.»

Par contre, il affirme que si le RPG Arc-en-ciel organise un accueil pour Bah Oury, il ne fera qu’applaudir : «Maintenant, honnêtement, s’il (Bah Oury, ndlr) a des alliés au niveau du RPG Arc-en-ciel, s’il a des liens avec ce parti, si les gens du RPG Arc-en-ciel veulent, ils n’ont qu’à porter des tee-shirts jusqu’à Yomou avec les photos d’Alpha et de Bah Oury, aller envahir l’aéroport. Cela ne nous fait ni chaud ni froid. S’il y a un accueil qui est prévu par le RPG Arc-en-ciel, je ne ferai qu’applaudir. Comme ça, comme le siège du RPG Arc-en-ciel n’est pas loin de l’aéroport il peut aller là-bas et puis chez M. Alpha Condé qui l’a gracié. »

Puis, il se pose la question de savoir si Bah Oury mérite de recevoir un accueil aussi grandiose des militants de l’UFDG : « Est-ce que, avec tout ce que M. Bah Oury a eu comme comportement, comme propos désobligeants à l’endroit de la direction nationale du parti, il mérite une mobilisation pour aller l’accueillir ? Cette question sera examinée. »

Il soupçonne ensuite le RPG Arc-en-ciel d’avoir l’ambition d’habiller ses militants par des tee-shirts de l’UFDG pour les faire passer comme des militants de ce parti : « Maintenant, des militants du RPG qui vont porter des tee-shirts de l’UFDG pour aller à l’aéroport, pour dire que ce sont des militants de l’UFDG pour pouvoir prouver que Bah Oury a du monde. Nous avons déjà cette information. Il paraitrait qu’ils ont fabriqué beaucoup de tee-shirts. Ils vont habiller les militants du RPG Arc-en-ciel avec ces tee-shirts pour donner l’impression que c’est le messie qui arrive. Cela ne nous intéresse pas aussi

Puis de conclure : «Tout dépend de Bah Oury. S’il veut la collaboration nous sommes prêts. S’il veut l’affrontement, il nous trouvera sur son chemin.»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Protected by WP Anti Spam