Le carburant à 5000 gnf/litre ? Des syndicats chargent le ministre Damantang et exigent

mansare-syndicaliste-696x370En ce début de l’année 2016, le gouvernement guinéen est confronté à une demande cuisante du mouvement syndical, relativement à la baisse du prix du carburant. Dans les négociations prévues à cet effet, une partie du mouvement syndical n’approuve pas la démarche entreprise par les autorités gouvernementales, notamment par le ministre en charge du travail, Albert Damantang CAMARA, et demande une baisse du prix du carburant à la hauteur de la baisse qu’il y a eu au niveau international.Le Mouvement Syndical Guinéen,   ONSLG – COSATREG –  CGSL-CGTG-CGFOG-UGTG- UDTG-UNTG-SIFOG-ULTG, réuni en Unité d’Action , vient d’apprendre comme par  surprise  sur les  ondes  de la  RTG et par la voix de Monsieur Albert Damantang CAMARA, du Porte parole du Gouvernement et Ministre en Charge du Travail, sa  décision d’exclure neuf centrales syndicales des négociations tripartites et  de ne prendre en compte  que la revendication de  ses amis de l’Inter centrale syndicale..
A cet titre, le Mouvement syndical Guinéen composé à travers l’ONSLG, la COSATREG, la CGSL, la CGTG, l’UGTG, l’UDTG, la CGFOG, l’UNTG- l’ULTG et le SIFOG ; au service des  classes  laborieuses de Guinée,  se donne le  droit de dénoncer  ce genre de  comportement  qui  est  de nature à ternir l’image d’un dialogue social responsable  et digne..
Eu  égard ce qui précède,  nous rendons encore ,une  fois de plus, notre Ministre en Charge du Travail  à l’origine de tous ces manquements, en servant  de fausses évaluations/ou élections concoctées et manipulées  par lui et ses acolytes.
Aujourd’hui, Il n’est point besoin de démontrer que  la flexibilité du prix des produits pétroliers  concerne tous les acteurs sociaux.
Considérant cette injustice et cette haine notoire,
Considérant  le caractère sensible du carburant dans notre pays et  la parodie de négociations tripartites déjà  envisagée au détriment des consommateurs et usagers,
Considérant  la plate forme revendicative que nous avons adressée au Premier Ministre, chef du Gouvernement et la proposition d’orientation socioéconomique à lui soumise,
Les  centrales signataires :
1.      L’abaissement du prix du litre de carburant à la pompe à 5000 FG afin d’alléger effectivement et de façon substantielle le panier de la ménagère,
2.      L’arrêt de sa campagne de discrimination et d’exclusion à notre égard le Gouvernement Guinéen,
3.      L’ouverture,  sans conditions, de négociations inclusives, responsables et  tripartites.
4.      Prennent à témoins la communauté nationale et internationale sur les agissements du Gouvernements à travers la personne du Ministre DAMANTANG , de ses services Techniques et occultes.
Nous réitérons notre ferme détermination à  aller jusqu’au bout pour la défense des  moraux des intérêts matériels et moraux des classes laborieuses de Guinée.
Ensemble, mobilisons nous
Unis nous vaincrons
Conakry, le 25 Janvier  2016
Pour le   Mouvement Syndical  Guinéen
Les Secrétaires Généraux
ONSLG                                                        CGSL                                   COSATREG
Yamodou  TOURE                           Pascal  T.  HABA                              Yamoussa  TOURE
CGTG                                             UGTG                                               CGFOG
Kandet  SANKHON                        Souleymane F. DIALLO         F. K. Modou  TOURE
UDTG                                              UNTG                                     SIFOG                            ULTG
A.      BALDE                     Karamoko SYLLA     M              DIAWARA       Mamady   MAGASSOUBA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Protected by WP Anti Spam