Chantal Colle ne trouve pas de fondement aux critiques de Cellou Dalein Diallo

Chantal-ColeDécidément, Chantal Cole n’est pas disposée à faire de cadeaux aux responsables de la classe politique de l’opposition guinéenne. En témoignent ses multiples sorties médiatiques pour dénoncer tant bien que mal la gestion ou encore les manœuvres de ceux-ci.

Après ses révélations sur le leader du Parti de l’espoir pour le développement national (Pedn), Lansana Kouyaté, la voilà qui s’occupe du président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (Ufdg), Cellou Dalein Diallo.

Dans l’émission Top chrono chez nos confrères de Chérie FM, samedi 30 janvier, la patronne de ce médium s’acharne contre les critiques de Cellou Dalein Diallo vis-à-vis de l’administration publique.

‘‘On ne peut pas passer près de 30 ans dans l’administration et se déclarer opposé à celle-ci. Cellou a travaillé au moins 25 ans dans l’administration, et a été un tout-puissant ministre en Guinée, avant de devenir plus tard Premier ministre et débarqué, pour faute lourde’’, se rappelle Chantal Colle.

Une fois écarté de la gestion de la chose publique, l’actuel président de l’Ufdg n’aura pas trouvé meilleur que de se lancer dans le monde des troubles. C’est l’avènement de Cellou Dalein en politique. Et Chantal Cole semble avoir suivi les premiers pas du déchu Premier dans sa nouvelle option.

‘‘Cellou est parti voir le général Lansana Conté pour lui dire que ses parents ‘peulhs’ lui ont demandé de s’engager en politique et de prendre la tête d’un parti. Et qu’il demande au président de bénir pour lui’’, raconte-t-elle.

Voilà qui est dit. Qui sera prochainement dans le viseur de dame Cole ? A l’avenir de nous l’édifier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Protected by WP Anti Spam