L’UNR appelle le chef de file de l’opposition à rencontrer Alpha Condé plutôt que de prendre la rue

10399964_10205703066831010_6004942095244223481_nAprès l’échec cuisant des deux journées villes mortes de l’opposition, certains responsables de partis politiques de l’opposition préconisent une autre stratégie.

C’est le cas du secrétaire général de l’union nationale pour le renouveau Patrice Sény Camara.
Dans un entretien ce vendredi 1er avril 2016 avec guineeinfomonde.com, le secrétaire général de l’UNR s’est voulu clair :

« Les journées villes mortes de l’oppositions n’ont été que des divertissements pour les populations qui n’en ont pourtant pas besoin d’ailleurs.
Les journées villes mortes ne pouvaient pas marcher parce que l’élaboration même de la stratégie était erronée. Comme l’a toujours dit Jean Marie Doré, nous sommes face à de l’imbécilité et de la médiocrité politique. »

Et à Patrice Sény Camara d’ajouter : « Nous demandons au chef de file de l’opposition d’incarner positivement son statut. Nous demandons à Celloun Dallen Diallo de rencontrer le chef de l’Etat pour discuter des sujets du moment au lieu de prendre la rue pour régler des problèmes de carburant …

Aujourd’hui, nous avons besoin d’autres choses que de politiciens qui ne réfléchissent pas correctement. Il y’a des politiciens guinéens qui devraient plutôt aller vendre des bonbons ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Protected by WP Anti Spam