Coup d’Etat footballistique en Guinée: la destitution de Super V en passe d’être consommée

super-v-630x300Les frondeurs contre le président de la Fédération Guinéenne de Football (FEGUIFOOT), Salifou Camara alias Super V, semblent avoir raison de ce dernier. Selon nos  informations, les dissidents soutenus par 92 des 121 membres statutaires de la fédération ont déposé ce lundi une lettre de convocation d’une assemblée extraordinaire élective. Celle-ci devrait se tenir au terme des  90 prochains jours.

Si la lettre des dissidents est correcte, Super V devra alors passer la main au secrétariat général pour gérer les affaires courantes jusqu’à la tenue l’assemblée extraordinaire élective.

La fronde contre Super V a été déclarée le 23 mars dernier  par une écrasante majorité du Comité exécutif de la FEGUIFOOT. Onze sur 15 membres de ce Comité reproche à Super V une gestion  » solitaire  » du foot guinéen. Selon les 11 membres du comité exécutif qui ont pris le devant, Salifou n’a fait que violer les statuts et règlement intérieur de la Fédération depuis qu’il est président. Ils rappellent qu’il a toujours « négocié seul les contrats de sponsoring sans oublier de mentionner que les marchés de construction des projets Goal 2 et 3 ont été attribués de gré à gré sans qu’aucun membres de la Fédération ne soit mis au parfum ou consulter.» En outre, ils dénoncent l’engagement de façon unilatérale de Luis Fernandez comme sélectionneur national sans l’avis du Comité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Protected by WP Anti Spam