Absurdité : Une « fatwa* » de ses parents empêcherait Cellou d’accéder au pouvoir

Cellou-DaleinAlpha Yaya Barry, se dit membre de la fédération UFDG de Dakar, au Sénégal. Il aurait reçu d’un homme, qui viendrait de la même localité que Cellou Dalein Diallo, chef de file de l’opposition guinéenne, d’ ‘‘étonnantes confidences sur les sources des soucis de Cellou Dalein Diallo’’. Lisez ces « confidences ».

«À la question de savoir qu’arrive-t-il à Cellou Dalein Diallo, à son parti, à ses biens et à ses amis ? La réponse de Thierno Amadou  Koulabiou Dalein Diallo, un marchand de légumes au marché Thiaroye, est claire. Il affirme connaître l’origine des malheurs actuels de son neveu Cellou Dalein Diallo. Il prétend que son petit neveu Cellou Dalein doit présenter des excuses publiques à un membre particulier de sa propre famille et à l’ensemble des sages de Dalein, son village natal. Selon toujours Thierno Koulabiou Dalein, les sages de son village furent autrefois, les temps où son petit neveu Cellou Dalein était un puissant et respecté ministre du Général Lansana Conté,  injustement victimes d’un abus de pouvoir provoqué intentionnellement par son petit neveu Cellou Dalein Diallo. Cet abus de pouvoir était relatif à une humiliation douloureuse et collective de l’ensemble des sages de notre village de Dalein, à Labé, en République de Guinée.

Thierno Koulabiou Dalein Diallo, alias « Bappa Dalein », est convaincu que les difficultés que constituent les obstacles qui empêchent son neveu Cellou Dalein à accéder aux pouvoir suprême en Guinée malgré ses victoires à répétition aux  présidentielles de 2010, 2015 et les législatives de 2013, sans compter qu’Alpha Condé est à sa 6ème année au pouvoir sans aucune volonté manifeste d’organiser des élections locales et communautaires, sont dus, selon « Bappa Koulabiou Dalein », à une mystérieuse « Fatwa » suspendue au-dessus de la tête de son petit neveu Cellou Dalein par les sages de son village pour se venger d’une provocation et une humiliation collectives et injustes à leur endroit. Cellou Dalein Diallo en serait personnellement et volontairement l’auteur de l’acte infâme.

Bappa Koulabiou Dalein Diallo persiste en affirmant que tous les fils du village de Dalein et même les grands notables de Labé, Lélouma et Koubia connaissent cette triste histoire que son neveu aurait fait subir aux sages de son village natal. Pourquoi Cellou Dalein Diallo aurait-il l’orgueil d’aller présenter des excuses à sa propre famille et réparer ses propres imperfections ? Un tel dépassement de soi peut libérer le chemin de son grand destin politique et historique. En est-il réellement conscient, se demande Bappa Koulabiou, tout en versant d’émouvantes et chaudes larmes devant sa théière d’« attaya ? ». Bappa Koulabiou Dalein n’a pas voulu nous révéler les causes de la colère des sages du village de Dalein contre leur fils Cellou Dalein Diallo, mais, précise-t-il, je n’exclus pas de le faire un jour en vous racontant cette folle, bête et absurde histoire de comportement, génératrice de conséquences historiques que vous observez maintenant au tour de mon petit neveu Cellou Dalein Diallo.

Depuis sa nomination au poste de premier ministre à l’époque du Général Lansana Conté jusqu’aux jours d’aujourd’hui où je vous parle, toutes ses victoires politiques sont réelles mais les obstacles pour lui barrer l’exercice du pouvoir suprême dans notre pays sont les mêmes. À votre avis, pourquoi? Mon petit neveu Cellou refuse de croire en nos traditions et de les respecter.  Je demande à toutes les bonnes volontés de s’unir pour accompagner mon neveu Cellou Dalein Diallo dans notre village et l’encourager à présenter de sincères excuses aux sages. C’est le minimum de la condition sine qua non  pour obtenir la levée de la «fatwa» proférée par les sages du village de Dalein-Missidé, avant de conclure par un ‘‘Wa-Salam!’’ ».

* La Fatwa, selon Le Larousse, dans la religion islamique, est une consultation juridique donnée par une autorité religieuse à propos d’un cas douteux ou d’une question nouvelle ; décision ou décret qui en résulte. Dans le texte publié haut, l’auteur donne le sens d’une condamnation à la Fatwa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Protected by WP Anti Spam