Armée : L’Etat a-t-il consenti une amélioration de la solde des troupes après la petite mutinerie ?

diane_defense-300x200Apparemment oui ! Il n’aura même pas fallu une semaine, après la petite frayeur d’un vendredi nuit de fin janvier 2017, pour que le Gouvernement guinéen, se résolve à consentir une amélioration en faveur des troupes dans les garnisons.

Preuve que cette mutinerie qui a été vite mâtée et mise sur le compte de ‘’brebis égarées’’, ait servi à quelque chose !

On vient de s’en rendre, oui, l’Etat, a bien concédé une augmentation de la solde de la soldatesque, une augmentation dont on ignore la proportion, mais qui était censée entrer en vigueur dès ce mois de Février.

C’est le ministre de la défense en personne, Dr Mohamed Diané, qui en a fait l’annonce depuis sa page Facebook, le 25 janvier ; c’est-à-dire, six jours après la petite mutinerie.

Dans son poste, Dr Diané, écrit : « Armée, très bonne nouvelle dans les garnisons du pays. Grâce au président Alpha Condé, sous la supervision de Dr. Mohamed Diané, ministre d’Etat en charge de la Défense Nationale, des responsables de l’état-major, sont chargés de sillonner ce matin (et jours suivants), les différents camps militaires pour apporter la ‘’bonne nouvelle’’ aux soldats. L’application de la ‘’mesure’’ elle-même débutera dès Février. Pour le plus grand bonheur de la troupe ». Fin du poste !

Depuis, les langues se sont déliées. De sources bien renseignées, on parle d’une augmentation de 20% de la solde de nos hommes en treillis.

Question, si tel était vrai, pourquoi l’Etat aurait-il concédé une revalorisation pour les hommes en tenues et la refuser aux enseignants ?

Simplement, parce que les premiers, ont de quoi zigouiller ?
A suivre !
Demba Sidicki

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Protected by WP Anti Spam