Souleymane Condé, étudiant à l’université de Massachusetts (Boston/USA) : ‘’pourquoi je suis contre un 3è mandat pour le président Alpha Condé’’

FB_IMG_1505579332397Souleymane Condé est le président du mouvement ‘’Non à un 3ème mandat’’ et étudiant en 4ème année à l’Université de Massachusetts (Boston, Etats-Unis), option : Organisation-Leadership-Change. Dans cette interview accordée à Mediaguinee, il présente son mouvement et explique pourquoi il est contre un troisième mandat pour l’actuel locataire du palais Sékhoutouréyah.

Pourquoi ce mouvement?

Ce mouvement à été créé pour un élan patriotique. J’ai estimé qu’il ne faut pas s’asseoir et laisser les mêmes erreurs que nous avons commises avec le ‘’Koudaïsme’’ de feu Lansana Conté. Vous n’êtes pas sans savoir que cet acte nous a conduits dans le chaos total. J’ai l’impression que nous n’apprenons jamais de nos erreurs dans ce pays. Les proches du président Alpha Condé veulent nous faire plonger dans la même situation de pagaille, d’anarchie. Je n’ai rien contre la personne du président Alpha Condé, mais il est clair que ce Monsieur est limité dans la gestion du pays et qu’il est impossible et inacceptable de lui confier une seconde chance à la tête de la Guinée au terme de ses 2 mandats autorisés par notre Constitution. J’aime à dire que c’est une insulte envers le peuple de dire que ce pays bouge. Mon mouvement a 4000 membres répartis comme suit: 3000 à travers toute la Guinée et 1000 à travers l’Afrique, l’Europe, l’Amérique, l’Asie. Et je suis en contact régulier avec eux.

Votre analyse des 7 ans de règne du président Alpha Condé

Ce régime du président Alpha Condé souffre de tout. Il faut juste quitter dans la démagogie, dans la malhonnêteté intellectuelle pour pouvoir dresser ce bilan amer de ce régime. Nous constatons aujourd’hui, après 7 ans de gouvernance: un marasme économique sans précédent ; une situation politique dans l’imbroglio ; une situation sociale explosive, que j’appellerai une bombe à retardement qui risque de faire des dégâts inimaginables si le président Alpha Condé ne prend pas ses responsabilités à la désamorcer ; une justice populaire qui prouve à suffisance la décrépitude de l’État.

Mais tout cela n’est pas de la fatalité, c’est juste que le président Alpha Condé s’est inscrit dans l’idéalisme et le populisme. Dans la vie, tout ce qu’on fait à travers des actes populistes n’est et ne sera qu’éphémère…

Depuis quand vous faites de la politique ? Et pourquoi?

Depuis 2009, je fais de la politique. Moi, je fais de la politique pour un devoir citoyen. Ce qui fait que je suis à l’aise dans tout ce que je fais et ce que je dis, parce que je ne m’attends à rien de qui que ce soit. Mais, malheureusement, chez nous en Guinée, les gens font de la politique un métier parce qu’ils ont compris que c’est à travers cette initiative, on peut faire profit ou avoir une promotion dans sa carrière. Il y a plein de jeunes ministres, hauts cadres et autres dont je pensais être des gens de conviction qui m’ont totalement déçu…

Quels sont vos moyens pour empêcher Alpha Condé d’avoir un 3ème mandat ?

Je suis en train de travailler pour mettre la Guinée sous les projecteurs du monde, c’est-à-dire travailler avec les ONG, les députés français, américains, et les Guinéens de tous bords. Les choses avancent tellement bien que je suis optimiste pour faire plier Alpha Condé et ses collaborateurs pour cette histoire de 3ème mandat. Je viendrai en Guinée en été prochain, Inch Allah.

Pour vous, quelle serait votre victoire dans ce combat?

Pour moi, ma victoire serait d’éviter le pire pour la Guinée. Que le président Alpha Condé sorte de son silence pour dire que les Souleymane Condé et tous ces gens qui s’agitent sont des menteurs, parce que je n’ai jamais dit que je veux un 3ème mandat. Pour moi, tant que je peux aider mon pays à lui faire éviter des morts d’hommes inutiles, c’est excellent.

Votre message à la jeunesse guinéenne ?

Je veux d’abord signaler que des Guinéens résidant en Europe, au Canada, en Amérique et ceux de l’intérieur m’ont contacté afin d’unir nos forces pour un combat citoyen. Donc, dans les mois à venir, naîtra un grand mouvement jeune. Inch Allah. Mon message à la Jeunesse guinéenne, c’est pour une prise de conscience par rapport à notre avenir. Nous devrions quitter l’immobilisme et s’assumer. Nous avons aujourd’hui une très grande chance et un pouvoir considérable pour pouvoir donner une direction plus noble à notre pays parce que nous représentons 70% de la population. Cela n’arrive pas à tout moment. J’appelle la jeunesse à l’unité, aux débats constructifs et à l’amour mutuel. Qu’Allah bénisse la Guinée ! Qu’Il bénisse la Jeunesse guinéenne.

En savoir plus sur http://mediaguinee.org/2017/09/18/souleymane-conde-etudiant-a-luniversite-de-massachusetts-bostonusa-pourquoi-je-suis-contre-un-3e-mandat-pour-le-president-alpha-conde/#EupqUPZUpvea07dK.99

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Protected by WP Anti Spam