LUTTE CONTRE LE TABAGISME L’OMS PROPOSE DES PAQUETS DE CIGARETTES NEUTRES

sanstabac2Le Secrétariat de la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac (OMS FCTC) et le Département OMS de la prévention des maladies non transmissibles (PND de l’OMS) ont organisé conjointement deux réunions sur plusieurs jours pour discuter de l’emballage neutre des produits du tabac et des défis juridiques.

L’emballage neutre, également appelé emballage normalisé, est un outil important qui aborde deux articles différents de l’OMS sur la CCLAT: l’article 11 relatif à l’emballage et l’étiquetage du tabac des produits du tabac et des messages sanitaires graphiques et l’article 13 qui a trait à l’interdiction de la publicité et du parrainage. Sa mise en œuvre peut accroître la visibilité et l’efficacité des avertissements et des messages sur la santé, éviter que le paquet ne détourne l’attention et aborder les techniques de conception des emballages de l’industrie qui pourraient suggérer que certains produits sont moins nocifs que d’autres. Cela évite également le pouvoir publicitaire du paquet de tabac.

Le paquet neutre devrait toujours faire partie d’un plan de contrôle du tabac complet qui comprend une interdiction complète de la publicité.

Depuis sa mise en œuvre intégrale par l’Australie en 2012, les emballages neutres ont été largement discutés parmi les professionnels du contrôle du tabac et sont même devenus un problème médiatique. Ce n’est pas un processus facile pour l’Australie de se défendre face à l’industrie du tabac qui a l’intention de gagner du temps et de décourager les autres Parties de progresser dans cette direction.

Néanmoins, le premier pays à mettre en place des emballages simples a montré des résultats encourageants qui ouvrent la voie à d’autres pays. En effet, la France et le Royaume-Uni ont récemment introduit des emballages neutres dans leur législation et d’autres tels que la Norvège, la Nouvelle-Zélande, l’Irlande, la Hongrie et la Slovénie sont en train de le mettre en œuvre.

D’autre part, les pays à revenu faible et intermédiaire font des progrès significatifs sur la réglementation des emballages neutres. Le Secrétariat de la Convention appuie fortement cette approche et encourage les autres Parties à suivre le même chemin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Protected by WP Anti Spam