Vive tension signalée à Kérouané : le bar du S/G de la section RPG saccagé, la jeunesse exige son départ

kérouanéDécidément, les guerres de positionnement au sein du RPG-ARC-EN-CIEL au compte de ces élections communales  ne connaissent pas de répit. Rien ne va encore à Kérouané entre les sections du RPG Arc-en-ciel.

La jeunesse du parti au pouvoir de cette zone accuse le Secrétaire général de la section du RPG Arc-en-ciel de la préfecture, Mamoudou Chérif d’imposer des listes de candidature pour les élections communales. Conséquence, ils exigeraient son départ. Et malgré l’intervention des sages, ils ne souhaitent plus son maintien à son poste.

Selon des informations parvenues à notre rédaction, le bar de Mamoudou Chérif qui se trouve non loin du siège du RPG-ARC-EN-CIEL a été saccagé hier mardi aux environs de 22 heures par les jeunes du parti.

Joint tôt ce matin par notre rédaction, Souleymane Camara, Secrétaire général d’une autre section du RPG, a confirmé l’information et a laissé entendre que les jeunes se mobilisent ce mercredi même pour déloger Mamoudou Chérif qu’ils accusent d’être à l’origine des problèmes à Kerouané. «Hier à 22 heures, les jeunes se sont levés pour aller saccager son bar situé à quelques mètres du siège du RPG-ARC-EN-CIEL.  Ce matin, les jeunes et les femmes sont en train de se mobiliser pour aller déloger Mamoudou Chérif parce qu’il est la source des problèmes à Kerouané », nous a confié en substance Souleymane Camara.

Egalement contacté, le principal concerné Mamoudou Chérif s’est apparemment mis dans un élan de minimisation de cette affaire en disant qu’il n’y a pas de problèmes dans la préfecture et que c’est la famille d’une responsable du RPG-ARC-EN-CIEL qui l’a attaqué. Il menace même de porter plainte. « Il n’y a aucun problème à Kerouané ici. C’est la famille de Hadja Djénè Saran qui est en train de m’attaquer. Hier nuit, les membres de sa famille sont venus saccager mon bar-café. Je vais porter plainte contre ceux qui ont agi ainsi. Ils m’accusent d’avoir imposé des listes tandis que je n’ai rien imposé », se défend-t-il.

Il faut noter que le lundi, au cours d’une réunion convoquée par les sages, ceux-ci avaient convié Mamoudou Chérif qui y a brillé par son absence.

Dossier à suivre !

Mamadou Sagnan

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Protected by WP Anti Spam