Elections locales : Comptant désormais sur ses propres forces, le GPT de Kassory Fofana affine ses stratégies

Kassory-300x336Accueilli avec fanfare ce samedi 16 décembre au siège de son parti, Guinée Pour Tous (GPT), à l’occasion de l’assemblée générale hebdomadaire de ladite formation politique, Dr Ibrahima Kassory Fofana, a mis l’accent sur les élections communales qui pointent à l’horizon.

«Ces élections sont importantes parce que, lorsqu’un parti a la possibilité de gérer les destinées d’une localité, ça lui permet de mieux organiser et d’orienter les populations vers ses objectifs de conquête du pouvoir», entame le leader politique.

C’est la raison pour laquelle Dr Kassory Fofana souhaite que le GPT et ses alliés se lèvent comme un seul homme pour la conquête du maximum de sièges au compte de ces élections devant jeter les bases de la gouvernance locale.

Plus loin, Kassory cherche à lever l’équivoque né du désaccord avec son allié et qui amène son parti à faire cavalier seul dans cette compétition politique du 04 février 2018.

«Beaucoup sont étonnés qu’on ne soit pas avec le RPG-Arc-en-ciel, mais nous avons trouvé finalement une solution qui est celle d’aller chacun de son côté et de se retrouver ensuite puisque nous n’avons pas accepté que le RPG-Arc-en-ciel s’offre les 80% et octroie les 20%  restant aux autres partis alliés», a clarifié le Ministre d’Etat chargé des investissements et du partenariat public-privé à la Présidence de la République.

Ce départ sur le terrain en rangs dispersés de certains partis alliés du RPG-Arc-en-ciel sonne comme un véritable test du poids politique de chacun d’eux. C’est du moins ce qu’on peut lire en filigrane dans cette nouvelle attitude. Et l’homme qui a défendu les couleurs du GPT en 2010 en est conscient.

«Nous allons aux élections pour que les jeunes partis comme le GPT puissent avoir leur droit au soleil en comptant sur leurs propres forces, c’est extrêmement important. Qu’on ne dise pas demain qu’on nous a portés. Nous voulons que les militants et cette jeunesse engagée, puissent  porter notre parti à des niveaux appréciables pour que notre présence et notre apport dans le débat national soient de qualité», renchérit le Président du GPT.

Plus loin, il n’a pas manqué de préciser qu’à date, il n’y pas encore de désignation au niveau de son parti pour ce qui est des têtes de liste. «Il m’appartient dans mon pouvoir discrétionnaire  de prendre une décision concernant ceux et celles qui devront porter les couleurs de notre parti lors de ces élections. Je souhaite sur ces listes que la priorité soit donnée aux jeunes et que l’attention soit portée aux femmes, parce que je suis convaincu que c’est par conviction et toute ma démarche politique et administrative rime avec cette conviction que pour changer la Guinée, il faut donner la Guinée aux jeunes et aux femmes. Nous veillerons à ce que cette philosophie du parti soit traduite en réalité sur le terrain », s’est engagé Kassory devant les militants de son parti.

Sachant que l’organisation est capitale dans cette bataille électorale qui doit se gagner avec des stratégies bien affinées, Dr Kassory demande aux membres de son parti de  privilégier cette dimension. « La mobilisation est une bonne chose mais l’organisation est essentielle pour gagner une élection, c’est ce qui suppose que les uns et les autres, nous devons tous nous  investir pour l’éducation de nos  militants pour nous assurer qu’ils ont leurs cartes d’électeurs, afin qu’ils remplissent toutes les conditions permettant de mettre le bulletin le moment venu dans l’urne », conclut l’ancien ministre de l’Economie.

Alhassane Djigué

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Protected by WP Anti Spam