Guinée : Cellou, Mamadou Sylla et Makanéra se coalisent contre Alpha Condé…

BOKE-A Boké où ils ont tenu ce jeudi 1er février 2018 un meeting géant devant des dizaines de milliers de personnes, Cellou Dalein Diallo, le Chef de file de l’opposition, Alhousseine Makanéra Kaké et Mamadou Sylla ont annoncé leur union pour barrer la route le 4 février prochain au Président Alpha Condé. Dans des discours au vitriol, les trois opposants ont dénoncé les tares du régime actuel. Ils se sont notamment attaqués à la politique minière du Président Alpha Condé dans le Kakandé.

La région de Boké riche en bauxite a été émaillée par des violences meurtrières durant  l’année 2017. Les populations réclamant des infrastructures sociales de bases ont exprimé leur mécontentement un peu partout dans la région. Alhousseine Makanera Kaké candidat indépendant dans la commune urbaine de Boké s’interroge aujourd’hui sur ce qui pousserait les populations à voter pour le RPG.

« Je ne comprends pas comment les fils de Boké voteront pour le RPG ? Parce que le constat est alarmant aujourd’hui, des sociétés minières sèment la désolation, l’injustice et le désespoir partout. Je ne comprends pas comment on peut s’opposer à ces sociétés et voter pour ceux qui les ont envoyé sans aucune procédure et qui  garantissent même l’impunité totale à ces sociétés ?  Comment on peut accorder notre suffrage à des gens qui sont venus tuer, blesser, emprisonner, détruire des biens sans que des enquêtes ne soient ouvertes pour juger et condamner les auteurs ?  Je ne vois la raison de donner sa voix à un candidat qui est sous-traitant, des gens qui s’interposent entre des demandeurs d’emplois et les employeurs ? Des gens qui, pour un travail d’une valeur de 5 millions ils prennent à  3 millions, ils donnent même parfois à 900 mille aux travailleurs dans les  mines, alors que  ailleurs même les conducteurs sont payés à 10 millions vers la Haute Guinée ? Les consultations électorales sont un moyen de montrer les autorités  si les populations sont  contentes ou mécontentes de leur gestion. Les populations de Boké ne sont pas satisfaites de la gestion d’Alpha Condé, la poussière, la misère, la pauvreté, les rivières ont tari, les espaces agricoles réduits et les populations ne gagnent rien. Je suis convaincu que Boké votera contre le RPG », a déclaré l’ancien ministre de la communication.

Mamadou Sylla, le président de l’UDG (union démocratique de Guinée) a annoncé son mariage avec l’UFDG de Cellou Dalein.  « Cellou Dalein et Mamadou Sylla ont les mêmes prénoms, nous sommes tous Elhadj Mamadou, nos partis aussi il n’y a que F qui nous différencie, UDG c’est Mamadou Sylla, UFDG c’est Cellou Dalein. C’est pourquoi on a signé notre mariage. Cellou Dalein et moi nous nous battons tous pour diriger la commune de Boké. Nous décidons d’associer nos voix pour être dans le même bureau et gérer bien notre commune, je sais que ça va très bien marcher entre nous, parce que vous êtes nos militants », a rajouté Mamadou Sylla devant une forte mobilisation.

Le chef de file de l’opposition a de son côté invité les populations de Boké à sanctionner Alpha Condé et son clan par les urnes.

« Je suis content pour une chose c’est la forte mobilisation des jeunes et des femmes  mais je suis triste de savoir qu’il n’y a aucune perspective d’emploi pour cette jeunesse désœuvrée, mes frères les jeunes, vous êtes privés d’emplois malgré que la région de Boké regorgent d’immenses potentialités bauxitiques. C’est 4 milliards de tonnes de bauxites, depuis la création de CBG 500 millions de tonnes ont été extraites du sol de la région de Boké. Grâce aux négociations de l’ancien gouvernement sur chaque tonne le trésor public guinéen avait bénéficié de 11 dollars  soit 5 milliards de dollars depuis le début de l’exploitation mais les contrats négociées récemment par Alpha Condé ne laisseront à Boké que de la poussière, le trésor public ne bénéficiera que de 2,5 dollars par tonnes, voyez la différence, 11 dollars pour CBG et 2,5 dollars pour les nouvelles compagnies issues des nouvelles conventions sous Alpha Condé. Comme ce régime veut gagner de l’argent tout de suite, il dit aux compagnies donnez-moi de l’argent je vais gagner sur les volumes, c’est-à-dire 2,5 dollars avec 70 millions de tonnes par an, c’est beaucoup d’argent pour eux  à l’immédiat, mais la conséquence directe c’est la privation aux jeunes de 100.000 emplois. Boké c’est 35 fois Fria qui faisait 2 millions de tonnes par an. Fria avait 1200 emplois directs et 2000 indirectes. 70 millions de tonnes peuvent faire  100 mille emplois si toutes les procédures sont respectées », a révélé Cellou Dalein Diallo, avant de dénoncer l’injustice qui caractérisé les fêtes tournantes de l’indépendance.

« Elhadj Mamadou Sylla a parlé des festivités, lorsque je suis venu à Boké tout à l’heure j’ai cherché les traces des investissements dont a parlé. Pourtant quand je suis allé à Kouroussa, j’ai constaté des investissements véritables, la ville s’est modernisée il y a beaucoup de bâtiments. Ici à Boké on a mis moins de 150 milliards  et de l’autre côté on a mis 1000 milliards pour les mêmes festivités » a conclu Cellou Dalein Diallo demandant aux populations de Boké de voter UFDG à défaut UDG ou Makanera Kaké pourvu qu’Alpha Condé ne gagne pas les élections locales à Boké.

Dans l’après-midi le cortège de Cellou Dalein s’est rendu dans la cité industrielle de Kamsar où il a tenu un meeting géant. Sa tournée en Basse-Guinée sera bouclée ce vendredi 2 février par les villes de Fria et Forecariah suivi de son retour à  Conakry.

 

Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

Tél. : (0024) 664 93 45 45

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Protected by WP Anti Spam