Opinion : Grave révélation de Bangaly Fofana contre le leader du PEDN Lansana Kouyaté

Un jeune leader de la Basse Côte, du nom de Bangaly Fofana, a fait une grave révélation sur le président du Parti de l’Espoir pour le Développement National (PEDN), Lansana Kouyaté concernant sa rupture avec Alpha Condé, l’échec de Cellou Dalein Diallo de l’UFDG aux élections présidentielles de 2010 et l’accord entre Alpha Condé et général Sékouba Konaté, etc…

Selon Bangaly Fofana, membre de l’Association de Basse côté Lanyi, lors d’une rencontre en 2017 à Paris, le président du PEDN, Lansana Kouyaté nous a fait savoir ceci : « après le premier tour des élections présidentielles de 2010, tout le monde s’apprêtait pour aller au second tour, pour cela, il fallait créer des alliances, donc, le parti de Sidya Touré Union des Forces Républicaines (UFR) et plusieurs autres partis minoritaires se sont ralliés à l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) de Cellou Dalein Diallo. Le parti du Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG) de son côté a décidé de créer l’alliance RPG arc-en-ciel. Après cette création, la communauté manding a décidé de venir me voir afin d’apporter  soutien à mon frère de même ethnie Pr Alpha Condé ».

 

« Après notre alliance avec le RPG arc-en-ciel avant le deuxième tour des élections présidentielles où Pr Alpha Condé est devenu président du RPG arc-en-ciel et moi Lansana Kouyate vise président de RPG arc-en-ciel. Quand la campagne a commencé, il y avait un problème de financement, je me suis engagé à prendre en charge les frais ».

Parlant de l’échec de l’UFDG de Cellou Dalein, aux élections présidentielles de 2010, notre interlocuteur, Bangaly Fofana a souligné que Lansana Kouyaté avait déclaré que Diallo Sadakadji en compagnie de quelques commerçants peulhs a décidé de donner une forte somme au général Sékouba Konate pour qu’il cède le pouvoir à Cellou Dalein Diallo.

« Quand Mamadou Sylla (Sylla Patronat) a été informé de la situation, il m’a aussi alerté, sur le coup j’ai appelé au téléphone le président Alpha Condé pour lui annoncer la nouvelle, très rapidement Alpha Condé a passé un coup de fil au général Sékouba Konate afin de trouver un accord avec les éléments-clés du RPG arc-en-ciel qui travaillent à la CENI. Après cet accord, il y a eu un grave incendie au sein de l’institution sensée d’organiser les élections en Guinée, où tous les fichiers électoraux et autres sont partis en flamme, ce sont eux qui ont été à la base de l’échec de Cellou Dalein Diallo au deuxième tour des élections présidentielles de 2010 ».

 

Plus loin, il (Lansana Kouyaté) a ajouté ceci« Les sages du manding ont demandé à Konate de donner le pouvoir à Alpha Condé, puis à son tour, général Sékouba Konaté a demandé une rançon de 35 millions dollars US, Alpha Condé a fini par accepter devant moi. Après le deuxième tour des élections de 2010, Alpha Condé a été élu président de la République,  par la complicité du général Sékouba Konaté ancien président par intérim de la transition ».

 

Concernant l’accord entre Pr Alpha Condé et Sekouba Konaté, il (Lansana Kouyaté) a fait savoir à Bangaly Fofana, qu’il a demandé à Alpha Condé de payer les 35 millions de dollars américains comme convenus avec le général Sékouba Konaté.

« Il (Alpha Condé) m’a répondu que ce n’est pas 35 millions de dollars américains, mais plutôt 3 millions cinq cent mille dollars, j’avais insisté pour qu’il paye l’argent du général Konaté, puis il (Alpha Condé) m’a dit que Sékouba Konaté n’est qu’un ivrogne (soular). Dans cette affaire, général Sékouba Konaté n’a reçu qu’un montant d’un million de dollars américains »

 

Concernant sa rupture avec Alpha Condé, le leader du PEDN, Lansana Kouyaté, a affirmé qu’Alpha Condé n’a rien accepté de leur accord et qu’il n’est pas la seule personne a quitté  Alpha.

Pour Bangaly Fofana membre de l’association Basse côte Lanyi, Lansana Kouyaté voulais utiliser Alpha Condé à cause de son intérêt personnel, mais Alpha Condé a été plus malin que lui en politique.

 

« Aujourd’hui, Lansana Kouyate est un homme du passé qui cherche des arguments pour salir l’image de ce pays où même l’image de président de la République Alpha Condé, Kouyate veut la guerre civile pour ce pays. Lansana Kouyaté ne dira pas le contraire, par rapport à notre révélation concernant ses propos. Personne ne va utiliser désormais les jeunes de la Basse côte au profit de son intérêt personnel. » .

Karifa Zoumanigui

source:www.guineequotidien.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Protected by WP Anti Spam