Manifestations à Kaloum : Les élèves et leurs parents scandent « A bas Kassory…. »

Des élèves et leurs parents ont battu le pavé ce jeudi 1er novembre dans la presqu’île du Kaloum. Munis de pancartes sur lesquelles on peut lire : « A bas Kassory Fofana », «  Nos enfants à l’école »,  ils réclament le retour des enseignants en classe. Leur mouvement a été bien encadré par les agents des forces de maintien de l’ordre. Aucun tir à balles réelles. Ils ont été rapidement dispersés par les policiers et gendarmes.                                                                                                        images d’archives

 

Ce sont les élèves des quartiers Manquepas et Sandervalia qui ont battu le bavé ce jeudi. Les manifestations ont démarré hier à Kaloum au niveau de Sandervalia où des jeunes avaient érigé de barrage pour bloquer la circulation, aux environs de 09heures. Ils avaient été rapidement dispersés par les policiers et gendarmes. Le mouvement a repris de plus belle ce jeudi, notamment avec la participation des femmes et de nombreux élèves. Tous réclament la reprise des cours dans des meilleures conditions.

Espérons qu’Alpha Condé qui, en février 2017 avait essuyé les critiques de ces femmes à cause de la grève du SLECG, va entendre raison et engager des négociations avec les syndicalistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Protected by WP Anti Spam