CHERIF BAH , UN BANDIT À FACE NOIRES DIXIT BAH OURY

Chérif Bah, un bandit en face noire et vice-Président de son mentor Cellou Dalein reconnu comme parrain des scandales financiers en Guinée .

Cherif Bah sejourne auprès de son mentor Cellou comme vice-président de l’UFDG .
Cité plusieurs fois dans des scandales financiers et convoqué par les commissions d’audit, Chérif BAH était soupçonné d’avoir détourné plus 10 millions de dollars à la Banque Centrale de la République de Guinée. Interrogé à la télévision (RTG) par le comité d’audit mis en place par la junte militaire en 2009, l’homme reconnait avoir reçu des instructions verbales du feu Général Lansana Conté pour le virement de 10 millions de dollars sur le compte d’une ONG à l’étranger. Sauf qu’il n’apporte aucune preuve, et son argument reste inacceptable venant de la part d’un comptable public, premier responsable d’une institution comme la BCRG. Si un ordre de virement peut être verbale ce qui est rare, le virement, comme son nom l’indique, ne peut être verbale, et il laisse toujours des traces que Chérif BAH n’a jamais apportées.

Il est aussi accusé d’être impliqué dans des détournements des tonnes d’or sortis de la Banque Centrale pour des destinations inconnues alors qu’il était Gouverneur de cette institution. Cette affaire avait longtemps été évoquée dans ‘’le Dadis show’’. Des détournements qui ont contribué à détruire notre monnaie, à compromettre nos politiques économiques et conduit notre économie à la catastrophe, sources des différentes manifestations vécues à la fin de règne du Président Lansana Conté. Sans parler des opérations de planche à billets pratiquées sous son magistère. Il est également accusé d’avoir détourné des millions de dollars sortis de la Banque centrale et placés dans des comptes à l’étranger qui lui ont permis d’acheter des châteaux …
A suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Protected by WP Anti Spam