Des militaires burkinabé dans la garde rapprochée du Président Alpha Condé ? Ridicula, ridiculanta, ridiculum

Décidemment à l’UFDG, le ridicule ne tue pas. Ni l’ignorance d’ailleurs. La dernière trouvaille de la cellule de communication de ce parti a été de publier la photo du Président Alpha Condé à Dinguiraye lors des obsèques du Khalife Général, Elhadj Mountagha Tall. Le Président comme d’habitude était entouré de sa garde rapprochée, dont le commandant adjoint de cette garde le commandant Alpha Fansinadouno qui portait un brassard militaire sur lequel il est écrit ‘’Protection de hautes personnalités, RSP (Régiment de la sécurité présidentielle : NDLR)’’, avec le drapeau étoilé jaune et le rouge vert, symboles du Burkina Faso. Très vite l’UFDG a tiré ses conclusions avec le commentaire suivant : « ALERTE ROUGE : plus 2020 s’approche plus les choses se précisent en Guinée.  Des militaires burkinabé seraient des gardes rapprochés d’Alpha Condé. Où sont les forces spéciales guinéennes ? ». Mais ce que les communicants de l’UFDG ignorent, c’est qu’il s’agit bien du commandant Alpha Fansinadouno, commandant adjoint de la garde rapprochée du chef de l’Etat guinéen, qui a été formé au Burkina Faso plus précisément à la garnison militaire de Pô, baptisé depuis 2015 camp Thomas Sankara. Le brassard porté par le commandant Alpha indique qu’il a été formé dans ce camp. C’est aussi simple que cela. Vous trouverez parmi les gardes du Président Alpha Condé d’autres qui portent le Brassard indiquant République démocratique de l’Angola et cela ne veut pas dire que ce sont des Angolais mais qu’ils ont été formés dans ce pays. Des militaires étrangers sont actuellement en formation à Manéyah et quand ils repartiront chez eux ils porteront sur leurs tenues le logo guinéen. Voilà comment ça se passe. Ce sont des signes de reconnaissance qui montrent leur lieu de formation.

Si les communicants de l’UFDG avaient pris la peine de s’informer auprès de leur leader, ils auront su que le commandant Alpha était de sa garde quand il était Premier ministre. Le commandant Alpha a également été garde du corps de Aïssatou Bella Diallo quand celle-ci était ministre de l’Information. Il a été également de la garde des premiers ministres Lansana Kouyaté et Ahmed Tdiane Souaré. Au demeurant, il n’y a aucun nom de famille Fansinadouno au Burkina Faso. Messieurs les communicants de l’UFDG, continuez à vous tourner en ridicule. Ignorantus ignoranta ignorantum.

Une contribution de Alpha Mohamed Soumah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Protected by WP Anti Spam