GUINÉE :CULTURE UN ARTISTE PAS COMME LES AUTRES AHMED SEKOU CAMARA

Biographie d’Ahmed Sékou Camara, homme de culture
Ahmed Sékou Camara, ‘’Yakhoumba Sékou’’ pour les intimes. Ce musicien- guitariste, arrangeur, soliste et bassiste de la nouvelle génération est né sous la Première République à l’hôpital de historique Camp Boiro de Conakry. Il est issu d’une grande famille de griots légendaires. De feu Kémory Camara et de Hadja Yakhoumba Fatoumata Diawara. Il est l’homonyme d’Ahmed Sékou Touré, 1er président de la Guinée indépendante. Il est actuellement le président de la Nouvelle génération des guitaristes de Guinée.
Les premiers pas du génie Ahmed Sékou Camara (Yakhoumba Sékou) vers la guitare : l’artiste aimait la guitare depuis sa naissance. Un jour, Ahmed Sékou Camara à l’époque élève, a vu le célèbre Sékou Bémbéya à la télé en train de jouer à la guitare et du coup, il l’a aimé. Mais il ne profite que lorsque son père Kémory Camara fut arrêté par le régime de Sékou Touré pour soi-disant complot. C’est ainsi que le jeune Ahmed Sékou Camara s’en est allé à la recherche de son destin à la paillotte à Camayenne auprès de son maître Sékou Bémbéya. Chemin faisant, il se rend compte que son maître Sékou Bémbéya est le frère de son père Kémory Camara, tous les deux ressortissants de Tilo dans Faranah. Sékou Bémbéya, maître incontesté à l’époque a appris la guitare à son fils.
Après quelques années d’apprentissage et de connaissances en la matière. Prince Diabaté est entré dans la danse en formant les grandes voix de la musique contemporaine de la Guinée, notamment Amara Sanoh, Ibro Diabaté, pour ne citer que ceux-ci, le tout chapeauté par feue Madame Kaba Hadja Rougui Barry. Cette dernière, je voudrais nommer Mme Rougui, fut la première personne en 1989 à faire voyager pour la 1ère fois ledit groupe artistique vers le pays de l’oncle Sam, aux Etats Unis. Et là, le célèbre musicien Yakhoumba Sékou mettra à profit son séjour pour renforcer ses capacités dans l’une des meilleures écoles d’arts à Boston pendant deux ans.
Après la formation, Yakhoumba Sékou rentre au bercail, afin de faire bénéficier à ses compatriotes ce qu’il a appris chez Barrack Obama. C’est ainsi après quelques années, son ainé et frère Petit Condé l’a approché pour travailler ensemble.
Aux dires de certains, Mme Rougui Barry n’a pas voulu cette union avec Petit Condé. Mais comme le conseil de la maman est plus que tout, il a rejoint le groupe ‘’les héritiers de Sékouba Kandia’’ comme Bassiste à l’âge de 16 ans. Et depuis, beaucoup d’artistes sont passées dans leurs mains : Abraham Sonty Koundouwaka, Sambaly Diabaté, Mory Djély Deen Kouyaté, Kerfala Kanté et tant d’autres…
Le talent oblige, après être senti apte et compétitif, Yakhoumba Sékou Camara décida enfin de créer sa propre Groupe musicale. Margherita du groupe de Rap Mifa Guéya fut le 1er album disque qu’il a arrangé, et produit par Malick Kébé. Il a aussi posé ses doigtiers à l’album ‘’Koumi’’ de Djibril Soumah, de Hadja Safi, de Saïdou Sow, j’en passe.
Aujourd’hui, avec cette mosaïque de nouvelle génération d’artistes, c’est le même engagement chez Yakhoumba Sékou. Il lie ses talents à la compétence pour arranger des artistes comme Azaya, Lévi Bobo……
Sur le plan international, Ahmed Sékou Camara, ‘’Yakhoumba Sékou’’ pour ses intimes est ce musicien-guitariste, arrangeur, soliste et bassiste guinéen qui échange les avions pour des grands spectacles à travers le monde. Notamment en France, plus précisément à Montpellier, Bordeaux et Lyon. A chacune de ses sorties du pays, Yakhoumba Sékou fait profité aux artistes guinéens : Djibril Soumah ‘’Koumi’’, Petit Kandia et sa femme Tigui Diabaté ont tous bénéficiés les grâces du célèbre artiste.
Au Canada et aux Etats unis, il a signé pas mal de spectacles avec l’un des plus grands promoteurs culturels d’Afrique Tidiane Soumah avec sa structure de promotion ‘’ Tidiane World Music’’.
En définitif, Ahmed Sékou Camara fait partie parmi les rares artistes guinéens qui vendent l’image du pays d’Ahmed Sékou Touré sans clarinette ni trompète. Il est l’un de ceux-là qui portent haut le flambeau de la musique guinéenne.
Bon vent à toi !

Alseny Maciré Fofana.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Protected by WP Anti Spam