Fodé Bangoura signe et persiste : « il n’y aura pas de troisième mandat en Guinée »

Les images de petits groupes de femmes, pancartes à la main, sur lesquelles étaient écrits ‘’Oui à la nouvelle constitution’’, ‘’Oui au référendum’’, continuent de faire réagir dans la classe politique guinéenne.

Ce samedi, Fodé Bangoura, le président du PUP, a profité de l’assemblée générale hebdomadaire de son parti, pour flétrir l’attitude et l’acte de ces groupes de femmes, au palais du peuple, en présence du Chef de l’Etat.

Mettant en garde contre toute une instrumentalisation de la fête des femmes et contre toute modification constitutionnelle, l’ancien conseiller d’Alpha Condé, a estimé que les groupes de femmes, qui ont brandi ces pancartes, ne sont pas représentatives de la voix du peuple, pour qu’une nouvelle constitution soit votée.

« Il ne faut pas sortir la fête du 08 mars de son cadre. C’est une fête qui n’est non seulement pas guinéenne mais elle est internationale. Elles ont dit OUI à la nouvelle constitution, oui au référendum. Est-ce que, ce sont ces deux ou ce groupe de femmes qui détenaient ces pancartes qui vont voter le référendum ? Est-ce que, ce sont ces femmes-là qui vont nous amener à une nouvelle constitution ? Attendons de voir !  Il n’y aura pas de troisième mandat, la constitution en vigueur dit deux mandats donc je reste derrière cette constitution », a lancé Fodé Bangoura.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Protected by WP Anti Spam