MOUSTAPHA NAITE:UN MINISTRE QUI PRÉFÈRE LES ACTES CONCRETS AUX BEAUX DISCOURS

Moustapha Naïté : un ministre qui préfère les actes concrets aux beaux discours

Parmi les jeunes cadres de la galaxie présidentielle qui ont donné à ce jour entière satisfaction au chef de l’Etat, l’on peut citer, sans démagogie, l’actuel ministre des Travaux Publics, Moustapha Naïté. Avant l’avènement du Pr. Alpha Condé au pouvoir, ce jeune visionnaire, doublé d’un féru des nouvelles technologies de l’information et de la Communication, avait marqué les esprits en ouvrant Mouna Internet à Kaloum, qui, à la longue, s’est s’imposé comme un centre incontournable pour les connexions et autres recherches sur Internet dans la capitale guinéenne.

Au lendemain de l’élection du Pr. Alpha Condé en 2010, Moustapha Naïté a été nommé au poste de Directeur général du Patrimoine Bâti Public. Une nomination qui n’a surpris aucun observateur attentif de la scène politique guinéenne. En effet, pendant la campagne présidentielle de 2010, Moustapha Naïté  s’est distingué en mouillant sérieusement et avec conviction le maillot pour le futur vainqueur du scrutin.

Après avoir mené à bien certaines réformes au niveau du Patrimoine Bâti Public, il sera nommé plus tard au poste de ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes. En mai 2018, le président de la République jettera son dévolu sur Dr Ibrahima Kassory Fofana pour occuper le poste de Premier ministre, chef du gouvernement. Dans la nouvelle équipe gouvernementale mise en place dans la foulée, Moustapha Naïté héritera du ministère des Travaux publics. Et depuis sa prise de fonctions en tant que patron dudit département, des actes concrets et positifs sont en train d’être posés aussi bien à Conakry que dans la Guinée profonde, pour le plus grand bonheur des populations. La réfection de la voirie de la capitale a rendu la circulation plus aisée et fluide. Pendant les campagnes d’assainissement initiées par le gouvernement, le ministre Moustapha Naïté ne se fait jamais prier pour prendre la tête des opérations.

A l’intérieur du pays, le ministre des Travaux Publics a donné le sourire à plus d’un usager de la route. Sous sa supervision, le très stratégique pont de Linsan et d’autres ouvrages de franchissement ont été réparés avec promptitude pour rétablir la circulation des personnes et de leurs biens. Sans oublier le lancement des travaux de construction ou de réfection sur bon nombreux de tronçons.

Le lundi 18 mars 2019, Moustapha Naïté était devant la presse nationale et internationale pour défendre le bilan de son département depuis l’avènement du Professeur Alpha Condé au pouvoir. Il a mis l’occasion à profit pour parler des perspectives au niveau des Travaux Publics. Il est prévu entre autres la réhabilitation des routes nationales : Dabola-Kouroussa ; Coyah-Friguiagbé ; Friguiagbé-Souguéta ; Mamou-Labé ; Kankan-Mandiana. Tout comme la reconstruction des axes routiers Coyah-Mamou-Dabola ; Kissidougou-PK 63-Gueckédou ; Gueckédou-Kondébadou ; Coyah-Farmoriah »

Comme on le voit clairement, en lieu et place des discours creux, le ministre Moustapha Naïté semble avoir choisi de poser au quotidien des actes concourant à satisfaire l’écrasante majorité de ses compatriotes dans le domaine des travaux publics. A l’heure du bilan, il est à parier qu’il sera du lot des ministres mieux notés par le chef de l’Etat et son Premier ministre. Un exemple à suivre par la nouvelle génération.

IBRAHIMA  SORY   CISSE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Protected by WP Anti Spam