PRÉSIDENT ALPHA CONDÉ FAIT DOCTEUR HONORIS CAUSA:UNE DISTINCTION AMPLEMENT MÉRITÉE !

Pr Alpha Condé fait docteur honoris causa : une distinction amplement méritée !

Le vendredi 22 mars 2019, l’université publique ‘’Général Lansana Conté’’ de Sonfonia, par le biais d’un  jury de neuf personnes dont une femme, a fait du président de la République, Pr. Alpha Condé, un docteur honoris causa (un titre honorifique décerné par une université ou une faculté à une personnalité éminente).

Pour tous les observateurs objectifs, le chef de l’Etat guinéen mérite amplement cette distinction pour l’ensemble de son œuvre mais surtout pour son parcours politique exceptionnel qui ferait pâlir de jalousie n’importe quel dirigeant.

Pour rappel, l’homme qui, depuis 2010, préside aux destinées de la Guinée, a eu par le passé l’insigne honneur de diriger la très influente FEANF (Fédération des Etudiants d’Afrique Noire en France). Une Fédération qui a joué pleinement et efficacement son rôle d’éveilleur de conscience sur le long chemin de la décolonisation de l’Afrique francophone.

Pendant une quarantaine d’années, le natif de Boké s’est battu courageusement avec d’autres compatriotes pour instaurer une véritable démocratie dans son pays, gage d’un développement harmonieux. Son légitime et noble combat a fini par payer lorsqu’en 2010, celui qu’on appelait affectueusement ‘’l’Opposant historique’’ est devenu, suite à un processus électoral jugé transparent et fiable par tous les observateurs, le premier président démocratiquement élu de la Guinée indépendante. Il sera réélu en 2015 dès le premier tour.

En huit ans de gestion, le Professeur Alpha Condé est parvenu, avec succès, à mettre son pays sur la voie de l’émergence. A deux ans de la fin de son second mandat constitutionnel, l’homme du 17 Mai continue de susciter un immense espoir chez l’écrasante majorité de ses compatriotes. Pour beaucoup, le bilan nettement positif de ses huit ans de gestion, au triple plan politique, économique, et social, ne serait pas étranger à cette adhésion populaire : restauration de l’autorité de l’Etat ; lutte contre la corruption et l’impunité ; promotion de la démocratie et des droits de l’homme ; fourniture d’eau et du courant électrique ; construction des infrastructures ; emploi des jeunes ; autonomisation des femmes ; réforme des forces de défense et de sécurité ; réconciliation nationale ; etc.

Sous le professeur Alpha Condé, la Guinée s’est redressée économiquement et s’est enfin posée en partenaire crédible aux yeux  des Institutions de Bretton Woods (Banque mondiale, Fonds monétaire international). Le pays a fini par éponger une bonne partie de ses dettes auprès des créanciers bi et multilatéraux.

La plupart des observateurs, sans démagogie, estiment que n’eût été l’épidémie d’Ebola, couplée aux sempiternelles manifestations politiques, le gouvernement du Pr Alpha Condé aurait pu faire mieux et plus pour améliorer les conditions de vie des Guinéens qui, après 60 ans d’indépendance de leur pays, vivent majoritairement dans la précarité.

Ce titre honorifique que vient de lui décerner l’université ‘’Général Lansana Conté’’ de Sonfonia prouve à suffisance que le professeur-président Alpha Condé reste et restera à jamais dans le cœur des Guinéens.

Ibrahima Sory CISSE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Protected by WP Anti Spam