TRIBUNE -SIDYA FAIT FEU DE TOUT BOIS :LE PEUPLE DE GUINÉE N’EST PAS AMNÉSIQUE!

Tribune-Sidya fait feu de tout bois: le peuple de Guinée n’est pas amnésique!

Le Président de l’Union des forces républicaines (UFR), Sidya Touré, depuis sa démission de son poste de Haut représentant du chef de l’Etat, assène des flèches contre le Président Alpha Condé et certains membres du parti au pouvoir, le Rassemblement du peuple de Guinée (RPG/Arc-en-ciel).

Pris par une rage contre la mouvance présidentielle et le chef de l’Etat, Sidya Touré déverse sa bile sur tous les secteurs : Electricité, logements sociaux, routes, élections de 2010 ; élections à venir, troisième mandat, etc. Avec évidemment un brin d’ethnocentrisme. Monsieur Sidya Touré oublie que le peuple de Guinée n’est pas amnésique et qu’il se rappelle de son passage malheureux à la Primature sous Lansana Conté.

En tant que Premier ministre et pour faire face au manque criard d’électricité à l’époque, monsieur Sidya Touré n’a pas trouvé mieux que d’acheter en haute mer des groupes d’occasion refoulés par le Nigéria pour la somme de 6 millions de dollars d’où le scandale ‘’Tombo 4’’. Ces groupes naturellement ont cessé de fonctionner 6 mois après, replongeant Conakry dans l’obscurité. Paix à l’âme de Tombo IV. Le peuple de Guinée n’est pas amnésique. Kassory Fofana et Cellou Dalein Diallo non plus. Car, en effet, en ce qui concerne le projet d’électrification de l’époque dont il se vante, tous les lampadaires étaient déjà livrés avant son arrivée comme Premier ministre. Il se précipitera pour les installer avant la fin des études techniques contre l’avis des experts de l’ENELEGUI.

Cette précipitation malheureuse coutera chère à la société. Sidya Touré oublie de dire que c’est dans le cadre d’un partenariat avec Lambert Somec et l’Etat guinéen à travers Enelgui dénommé ‘’Power II’’ qu’il a été décidé de procéder à l’électrification de la ville de Conakry. Kassory Fofana qui était à l’époque administrateur général des grands projets en sait quelque chose. Tout comme Cellou Dalein Diallo qui travaillait également dans ce service.

Tout a été ficelé avant l’arrivée de Sidya Touré comme Premier ministre. Ce dernier n’a fait qu’appuyer sur l’interrupteur et vint la lumière. Pour six mois. Les groupes de Tombo IV sont des épaves depuis. Qu’a-t-il fait d’extraordinaire sinon que de jeter 6 millions de dollars dans la mer ? Sa gestion n’étant pas également des plus clairs, deux de ses collaborateurs (Yacine Barry et Mouctar Diabaté) seront épinglés par une commission d’enquête mise en place par Kassory Fofana et dirigée par feu Mamady Mara.

Le peuple de Guinée n’est pas amnésique. Tibou Kamara non plus. Quand Sidya déclare qu’il a gagné les élections de 2010 et que les chiffres ont été changés à la Présidence par Sékouba Konaté, il oublie que même si le président de la CENI (Ben Sékou Sylla) ne vit plus pour en témoigner, des témoins dont le ministre actuel de du commerce, Tibou Kamara, ont assisté à la scène à l’époque. Ben Sékou Sylla, comme cela se le devait, est bien parti à la Présidence pour montrer les chiffres à Sékouba Konaté. Ben Sékou Sylla, un proche de Sidya Touré, avait pris quelques libertés avec les chiffres pour faire passer son ami avant Alpha Condé. Ce que le général Konaté a refusé en déclarant : « Non. Il faut donner les chiffres réels ». Ce qui fût fait. Et l’Ufr a fait sortir les femmes de Kaloum pour traiter le général Sékouba Konaté de tous les noms d’oiseau.

Les femmes de Kaloum ne sont pas amnésiques. Son discours aujourd’hui est de faire croire que la victoire d’un ressortissant de la Basse Guinée a été arrachée pour remettre à la Haute Guinée. Si ce n’est pas un appel à l’ethnocentrisme, c’est que je suis le Pape.
Damaro Camara président du groupe parlementaire de la mouvance présidentielle à l’Assemblée nationale a révélé sur une radio de la place que « Sidya Touré a accepté d’être Haut représentant du chef de l’Etat pour une Chose. Quand il l’a obtenue, il a démissionné ». Cette chose, c’était la signature d’un décret portant sur une usine de cartoucherie à Boké. Trois jours après la signature du décret, il a démissionné.

Quel bilan Sidya Touré peut-il présenter durant les quatre ans passés à la Primature ? Rien ! A-t-il fait ou commencé un projet concernant des logements sociaux ? A-t-il construit un kilomètre de route ? Ne parlons pas d’ouvrages de franchissement et autre.
Pour la Constitution, qu’il ait la pudeur de laisser le soin au peuple souverain de Guinée qui n’est pas amnésique de décider.
Baila Boby Bah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Protected by WP Anti Spam