campagnes de sensibilisation dans plusieurs établissements scolaires

A l’instar de tous les autres pays du monde, la Tunisie célèbre, le 31 mai prochain, la journée mondiale sans tabac qui sera axée cette année sur le tabac et la santé pulmonaire pour rappeler le droit des non-fumeurs à un air pur non pollué et sans tabac.

Il s’agit de sensibiliser davantage à l’effet négatif que le tabac a sur la santé pulmonaire, allant du cancer aux maladies respiratoires chroniques outre le rôle fondamental des poumons dans la santé et le bien-être de tous et ce, à travers des campagnes de sensibilisation qui seront organisées dans plusieurs établissements scolaires à travers le pays.

C’est aussi l’occasion de sensibiliser aux effets nocifs et mortels de l’exposition au tabagisme ou à la fumée des autres et de décourager la consommation du tabac sous quelque forme que ce soit.

Dans ce contexte, la direction des soins de santé de base (DSSB) a souligné, dans un document publié vendredi, le droit des non-fumeurs, notamment les enfants et les adolescents à un air pur sans tabac.

La DSSB a, en outre, appelé les fumeurs à respecter ce droit mettant l’accent sur la nécessité de maintenir les espaces fermés et à usage collectif sans tabac.

Par ailleurs, la DSSB a mis en garde contre les effets néfastes du tabagisme passif sur la santé, indiquant que la fumée du tabac contient plus de 7000 produits chimiques, dont 69 sont connus pour être cancérogènes.

L’exposition in utero aux toxines de la fumée du tabac, par le tabagisme de la mère ou l’exposition au tabagisme passif, entraîne souvent pour l’enfant une diminution de la croissance des poumons et de la fonction pulmonaire. Les jeunes enfants exposés à la fumée des autres risquent une aggravation de l’asthme, de la pneumonie, de la bronchite et de fréquentes infections des voies respiratoires inférieures.

Selon les statistiques nationales, le taux général des fumeurs âgés de plus de 15 ans est de 25,1% dont 48,3% sont des garçons et 2,6% sont des filles.

Ainsi et à l’occasion de la journée mondiale sans tabac, une campagne sera organisée pour soutenir et parachever le projet de lutte contre le tabagisme en milieu scolaire qui vise à lutter contre la première cigarette dans les écoles et les collèges à moyen et à long terme et ce, dans le cadre d’une action commune entre la direction de la médecine scolaire et universitaire, la DSSB et l’association ” Associa-Med “.

Une journée porte ouverte sera, également, organisée à l’hôpital universitaire Abderrahmane Mami à l’Ariana au profit du personnel, des visiteurs et des malades.

D’autres séances de sensibilisation destinées aux élèves en milieu scolaire seront aussi organisées dans des écoles et des collèges des différentes régions du pays.

A noter qu’au niveau mondial, on estime à 165 000 le nombre d’enfants mourant avant l’âge de 5 ans à cause d’infections des voies respiratoires inférieures dues au tabagisme passif.

La campagne annuelle lancée par l’organisation mondiale de la santé sert, en effet, d’appel à l’action, en plaidant pour des politiques efficaces visant à réduire la consommation du tabac, et en engageant les parties prenantes dans de multiples secteurs à agir pour la lutte antitabac.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Protected by WP Anti Spam