Agriculture: lancement du Programme de développement agricole intégré en Guinée (PDAIG)

La ministre de l’Agriculture, en présence de son collègue en charge de l’Elevage, de représentants des autres ministères du secteur rural,  le conseiller du Premier ministre en charge du développement rural, la représentante du groupe de la Banque mondiale, les préfets de Dalaba, Labé et Beyla, a procédé ce mercredi au lancement officiel du PDAIG (Programme de Développement Agricole Intégré en Guinée) dans un hôtel de la capitale.

Financé par la Banque mondiale pour un montant de quarante (40) millions de dollars pour une période de cinq ans, ce programme s’adresse à cinq filières prioritaires (riz, mais, pomme de terre, aviculture et pisciculture) dans dix préfectures  à savoir : Boké, Dubréka, Coyah, Labé, Pita, Dalaba, Siguiri, Mandiana, Dinguiraye et Beyla.

Reparti en quatre composantes, ce programme vise 200 mille acteurs à travers notamment la mise à disposition d’un total de trois mille hectares de terre aménagée, l’accès aux innovations  et le soutien au co-financement et à la mise en oeuvre d’initiatives d’investissement au profit de producteurs, petits transformateurs, commerçants, groupes d’investisseurs et PME agricoles.

Dr Boubacar Diallo, Coordinateur du PDAIG

Selon le coordinateur du PDAIG, Dr Boubacar Diallo, une attention particulière sera accordée aux moyens à mettre en oeuvre pour combler l’écart entre les genres dans l’accès aux technologies et aux ressources.

ce financement, a mentionné la ministre de l’Agriculture, constitue une réponse de la Banque mondiale à la demande du gouvernement pour soutenir la mise en oeuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES).

Ce programme vient allonger la liste de plus de 20 programmes et projets de la Banque mondiale en Guinée. Ce qui traduit, selon Mariama Alpine Mahamane, la représentante de l’institution à cette cérémonie, son engagement à accompagner les autorités guinéennes.

Mariama Alpine Mahamane, Représentante de la Banque mondiale à la cérémonie de lancement du PDAIG

«Le rythme de mise en œuvre du PDAIG devra être soutenu afin d’atteindre les résultats ambitieux que le gouvernement guinéen s’est fixé. C’est dans ce cadre que je voudrais vous assurer que le groupe de la Banque mondiale continuera à apporter un appui pour réussir ce grand pari qui est le PDAIG», a-t-elle mentionné.

Photo de famille après le lancement du PDAIG

La cérémonie officielle de lancement, suivie d’une journée d’échanges entre les acteurs concernés pour une meilleure appropriation du programme, a pris fin par la découverte du logo du PDAIG et une photo de famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Protected by WP Anti Spam