Football guinéen : le complot rampant de ceux qui s’en servaient contre Antonio Souaré (Tribune)

Au regard des orientations assez bancales du débat sur la santé du football guinéen et sur les causes de l’échec du Syli lors de la CAN Égypte 2019, le devoir impérieux impose qu’on recadre les faits pour l’histoire.

C’est dans ce cadre que désormais Focus sur Antonio Souaré, s’attèlera à divulguer les informations et aussi servir de relais pour mieux informer un public large sur les véritables actes.

Cette mission vise à empêcher des esprits animés d’une intention de nuisance gratuite ; de prospérer dans leurs démarches guidées par la volonté de toujours voir la Guinée à reculons.

Voir un guinéen animé d’un patriotisme sans mesure, un acteur économique qui met au-dessus son devoir envers son pays et ses compatriotes que le contraire ne fait pas le bonheur de ceux qui ont toujours donné la priorité à leur ascension personnelle maladive.

Antonio Souaré, cet homme au contact facile, qui ouvre sa porte à tout guinéen au-delà des ethnies ou des positionnements politiques, ait mal aux esprits faibles.

On parle bien de celui-là qui accompagne ses compatriotes tant dans le secteur sportif, culturel et éducatif dans son quotidien. En investissant tant sa personne physique et son pouvoir financier pour la cause de cette terre qu’il aime tant, le président de la fédération guinéenne de football, se sent fortifié par les bons guinéens et c’est ce qui fait sa force.

Depuis près d’une décennie, l’homme s’investit à perte, pour apporter sa part de contribution pour le développement du sport et de la culture.

Ceux dont sa présence dans le sport a mis fin à l’enrichissement sur le dos du sport, usitent des moyens de désinformation pour ternir l’image de l’homme.

Mais la conviction naturelle de sacrifice de soi pour la nation, qui a été forgée en l’homme par son éducation, lui donne la force draconienne de résister aux esprits du mal…

Plus qu’hier Antonio Souare, reste motivé à aider le sport et la culture guinéenne. Un seul jour passé auprès de l’homme vous fait changer d’opinion tant son amour pour le pays, sa générosité démesurée sont énormes.

Que ceux qui s’agitent dans le mensonge, la haine, la jalousie, pour détourner l’homme du chemin qu’il s’est tracé qui se résume à « AIDER MON PAYS ET MES FRERES GUINEENS « , en soient rassurés.

Ce dessein satanique n’aura pas force sur Antonio Souaré. Il est un produit de ce pays, un exemple de fierté, d’ascension venu du bas peuple. Aujourd’hui, demain ou pour toujours, Antonio Souaré, restera cet homme au cœur d’or. Aider sans attendre rien au retour.

Ce premier numéro n’était qu’une mise au point. Les prochains parleront de l’acteur de développement du sport et le patriote face au pays.

Idrissa Somparé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Protected by WP Anti Spam