UFDG : les inquiétantes consignes et les nouvelles exigences de Cellou Dalein Diallo

Depuis son retour d’une tournée à l’international (Royaume-Uni, Etats-Unis), le chef de file de l’opposition guinéenne, Mamadou Cellou Dalein Diallo, multiplie des sorties controversées qui ont le don de défrayer la chronique pour quelque temps.

Comme bon nombre de Guinéens, le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a célébré le 11 août dernier l’Aïd el-Kébir (fête du mouton ou la Tabaski) auprès des siens à Labé, en Moyenne Guinée. Deux jours plus tard, il a eu une rencontre avec les maires de la région de Labé issus des rangs de son parti. Le 15 août, ce fut autour des élus de Mamou de recevoir des consignes ou des instructions de la part du principal opposant à l’actuel locataire de Sékhoutouréya, Pr. Alpha Condé. Dans la capitale de la Moyenne Guinée (Labé) et dans la ville-carrefour (Mamou), Cellou Dalein Diallo, l’ancien Premier ministre de feu Lansana Conté qui rêve d’enfiler le costume de président de la République de Guinée n’a trouvé  mieux que de tenir un discours qui, de l’avis de nombreux observateurs, pousserait les maires UFDG à adopter une attitude de défiance, pour ne pas dire de rébellion, à l’égard des administrateurs territoriaux que sont les gouverneurs de région, les préfets et les sous-préfets. Cet extrait du discours qu’il a tenu aux maires UFDG de la Moyenne Guinée en témoigne éloquemment : « Il ne faut pas céder à l’intimidation des préfets et des gouverneurs (…). Si le gouverneur ou le préfet veut conférer avec vous pour parler de développement, bien entendu, il faut répondre. Mais, attention, il ne faut pas qu’on vous utilise pour faire la promotion de la politique d’Alpha Condé et du troisième mandat. Un gouverneur n’a pas à vous dicter ce que vous devez faire. Si le préfet vous appelle pour participer à une manifestation qui fait la promotion du RPG Arc-en-ciel, dites, ‘’vous savez monsieur le préfet, avec le respect que je vous dois, je suis de l’opposition, je ne vais pas’’ ». Lors de l’assemblée générale de son parti qui s’est tenue le samedi 17 août, Cellou Dalein Diallo est revenu sur le contenu de ce message livré aux maires UFDG de la Moyenne Guinée. Il exige également du pouvoir que l’on installe les conseils de quartier et de district ainsi que les conseils régionaux. Aussi a-t-il dit à ses militants de se tenir prêts pour mener éventuellement des actions jusqu’à la satisfaction de leurs revendications.

Selon des sources, Cellou Dalein Diallo ne serait pas content du maire de Dounet (préfecture de Mamou) qui, à ses yeux, aurait commis un crime de lèse-majesté en oubliant peut-être de dérouler le tapis rouge pour son épouse, Hadja Halimatou Dalein Diallo, lors des obsèques de Dr Mamoudou Barry tué à Rouen par un citoyen français d’origine turque, le jour de la finale de la coupe d’Afrique des nations de football. Comme si nous étions en pleine campagne électorale…A méditer !

Ibrahima Sory  CISSE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Protected by WP Anti Spam