Fodé Mansaré : « Je dirai à mon fils de jouer pour la France ! »

L’ancien attaquant international guinéen, Fodé Mansaré, est en colère face au manque de considération de la Fédération Guinéenne de Football à l’égard des anciennes gloires du Syli National.

Dans un entretien accordé au média local Africaguinee.com, l’ancien ailier gauche du Syli National de la Guinée, Fodé Mansaré (37 ans), a livré un regard critique sur la conduite actuelle du football guinéen par la Féguifoot.

L’homme aux 56 capes avec la sélection nationale est loin d’être satisfait du traitement réservé de la part des dirigeants de son pays à l’égard des anciens internationaux guinéens. Selon lui, une relation, pas des plus parfaites et fondée par un manque de considération, s’est installée :

« Sincèrement je ne sais pas à quoi sert la Féguifoot. Quand je me souviens que Ofé (l’ex attaquant international guinéen, Mohamed Sylla) est mort en 2010 dans la misère, ça me fait mal au cœur. Franchement si vous n’aidez pas ce n’est pas bon du tout. La Fédération et le ministère des sports vous voulez aider la Guinée ou vous voulez ‘manger l’argent’ ? » a dénoncé en premier lieu l’ancien pensionnaire de Montpellier et de Toulouse avant d’ajouter :

« Si on a envie d’évoluer un jour comme la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Mali et les pays magrébins, il faut se réveiller et mettre l’argent à la disposition des joueurs. C’est très important pour l’avenir de notre pays. ‘Manger l’argent’ c’est bien, mais aider aussi ceux qui ont mouillé le maillot pour le peuple de la Guinée. Fédération Guinéenne de Football réveillez-vous, vous dormez un peu» déplore-t-il.

« Mon fils ne jouera pas pour la Guinée ! »

Dépité, Fodé Mansare affirme même qu’il ne souhaite pas faire vivre cette mésaventure à son fils un jour. L’enfant de Conakry révèle tout simplement qu’il ne veut pas voir un jour sa progéniture porter le maillot de la Guinée: « Si ça continue comme ça, moi je dirai à mon fils de jouer pour la France ou pour d’autres nations. Il ne jouera pas pour la Guinée, car il n’aura pas le respect des dirigeants. Je ne souhaite pas faire vivre à mon fils ce que j’ai vécu « .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Protected by WP Anti Spam