LE LEADER DU PARTI GUINÉEN DE LA RENAISSANCE SE PRONONCE SUR LES ÉLECTIONS À VENIR

Le président de la commission électorale nationale indépendante, l’organe en charge de l’organisation des élections en République de Guinée, a annoncé lundi, la tenue possible des élections législatives à la date du 28 décembre 2019.

Si certains leaders politiques jurent que cette date proposée pourrait amener à un « hold-up électoral », tel n’est pas le cas au Parti Guinéen de la Renaissance (PGR) dirigé par Ibrahima Sory Condé.

« Nous approuvons cette date et nous nous préparons pour aller aux élections législatives. Tout le monde disait que l’Assemblée nationale actuelle est périmée. C’est mieux qu’on aille à cette élection pour que nous puissions rentrer dans la normalité. Et l’opposition, et la mouvance, devront tous œuvrer dans ce sens », a fait savoir Ibrahima Sory Condé au cours d’un entretien avec notre rédaction.

« Si le premier responsable de la CENI, a affirmé qu’ils sont complètement prêts, je crois que nous, nous ne pourrions que nous préparer pour attendre le jour-j », a tranché le président du PGR, qui est un parti allié à la mouvance présidentielle.

Mamadou Sagnane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Protected by WP Anti Spam