GUINÉE : Djoma Group regrette les « interprétations erronées et tendancieuses » autour d’un contrat qu’il vient de remporter

Wagons pour « Dubréka Express » : les précisions importantes de la Direction Générale de la SNCFG ! (Communiqué)

Djoma Group, ne pouvait imaginer que  le contrat  qu’il vient d’acquérir, celui du transport des minerais de bauxite de Boffa en faveur de la compagnie minière Chalcoa,  pouvait lui valoir autant de commentaires, qu’il juge ‘’tendancieux’’.

Et pourtant, en toute réalité,  ledit  marché  est  non-étatique, et a été attribué suivant les procédures légales de  transparence  en la matière.

Encore une fois, et malgré tout,  des « intentions forcenées », ont pu trouver sans discernement commente-t-on, la petite bête (la position administrative de l’un des actionnaires), pour couvrir   ce contrat de tous les soupçons de connivence. Erreur !

« La position d’un des actionnaires n’avait nullement lieu d’être évoqué, car la société est gérée par une direction qui engage celle-ci. Quand d’autres entreprises acquièrent un contrat, on ne parle jamais des actionnaires. Les actionnaires de ces sociétés ne sont d’ailleurs, souvent pas connus. C’est un manque de respect à l’effort que nous direction, pouvons fournir pour gagner les marchés », s’est indigné l’un des responsables de la société, joint par notre rédaction.

Parlant des différentes  publications, notre interlocuteur y dénonce des  informations erronées, totalement décalées de la réalité.

Il estime que tout est fait dans le seul dessein de nuire à la réputation d’un groupe qui a réussi, par la force du poignet, à avoir pignon rue.

On précise, à cet effet que l’appel d’offres, concerne 220 mille mètres cubes de minerai de bauxite à transporter sur un rayon de 27 Km, contrairement au 12 millions de tonnes annoncées.

Au total, cinq sociétés ont soumissionné pour rafler le précieux sésame.

Après analyse des dossiers, suivant des critères de performances  clairement définis, l’entreprise Djoma Group, a été déclaré adjudicataire dudit marché.

Entre autres critères de performances définis, il y a,   les exigences requises pour le transport routier national en Guinée, la capacité de transport correspondante du personnel, d’équipements et de fonds aussi, avoir un bon crédit bancaire et une bonne réputation, ne pas être en suspension d’une activité,  ni être saisi, ni gelé en faillite ou en restructuration.

La société Chalcoa, pour sa part, réitère que  toutes les procédures légales de transparence, ont été respectées.

A présent, doivent s’estomper, du moins pour ceux qui avaient besoin de cet éclaircissement, toutes les polémiques autour de ce contrat acquis, dans l’absolue transparence, par Djoma Group.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Protected by WP Anti Spam