Mouvance présidentielle : qui en veut au PGR ?

Mouvance présidentielle : qui en veut au PGR ?

En pleine campagne pour les législatives, certains individus malintentionnés, pour des raisons que l’on ignore, s’arrogent le droit de colporter des mensonges, des contrevérités, des ragots, des médisances, des propos malveillants à l’encontre de votre parti champion, le PGR.
En effet, c’est avec un grand regret que j’ai appris  que des personnes  véhiculeraient, jusqu’à Sékhoutouréya, des messages dans lesquels on présente le PGR comme un parti d’opposition.
Pour rappel, le Parti Guinéen de la Renaissance (PGR) a été membre à part entière de la première alliance politique du RPG originel. Il s’agit de l’APC (Alliance pour le changement). C’était bien avant 2010. Et entre les deux tours de la présidentielle de 2010, le Parti Guinéen de la Renaissance (PGR) s’est rangé derrière le candidat du RPG, le Pr. Alpha Condé, pour la suite que tout le monde sait. Le PGR demeure un parti allié au RPG Arc-en-ciel. Il n’a jamais cessé de poser concrètement des actes politiques allant dans le sens du soutien total et inconditionnel au professeur-président Alpha Condé et au parti présidentiel. Le PGR n’a jamais appartenu à l’opposition et n’est en rapport avec aucun opposant.
Il a été l’une des rares formations politiques à avoir organisé une conférence de presse (le 20 juin 2019) pour se prononcer librement et ouvertement en faveur d’une nouvelle constitution, un projet porté à bout de bras par la mouvance présidentielle.
Je mets au défi tous les partis politiques alliés au RPG Arc-en-ciel ou autres leaders de prouver qu’ils ont fait mieux et plus que ce que le PGR fait et continue de faire loyalement sur le terrain en faveur du Pr. Alpha Condé et au compte du RPG Arc-en-ciel. Le PGR est né du RPG et restera dans ce giron. Le PGR est aussi membre fondateur et acteur actif de la Coordination des partis alliés de la mouvance présidentielle (COPAM). Il n’est ni la propriété d’un leader politique, ni celle d’un lobby, ni celle d’une ethnie, encore moins celle d’une région naturelle.
Le Parti Guinéen de la Renaissance (PGR), affectueusement appelé ‘’Parti Champion’’ par ses militants, fait partie des formations politiques dont la candidature a été retenue, après paiement de la caution, par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) en vue du scrutin législatif annoncé désormais pour le 1er Mars prochain.
De l’avis de tous les observateurs de la scène politique guinéenne, les jeunes cadres inscrits sur la liste PGR sont pétris de talents, avec une grande expérience politique. Ils feraient, sans nul doute, de très bons députés pour défendre les intérêts du peuple de Guinée et contrôler efficacement l’action gouvernementale. Haro donc sur les détracteurs du PGR.Aux opportunistes de circonstance, aux militants de la 25ème heure qui tournent autour du palais sekhoutoureya, je vous mets en garde si vous continuez à mentir sur nous ,le tribunal nous départagera. Ceux qui trompent la vigilance du PRÉSIDENT PROFESSEUR ALPHA CONDÉ que dieu les éloignent de la GUINÉE. À ELHADJ Bouna Keita et dr  mbemba Traore sachez que si nous étions dans l’opposition on allait assumer,c’est pas à quelqu’un d’autre d’aller mentir sur nous .

Que la paix règne en GUINÉE.

IBRAHIMA SORY CISSE

DIRECTEUR DE CAMPAGNE DU PGR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Protected by WP Anti Spam