Cellou Dalein Diallo en Angleterre : ‘’aucun Guinéen ne veut du 3è mandat’’ (vidéo)

Cellou Dalein Diallo en Angleterre : ‘’aucun Guinéen ne veut du 3è mandat’’ (vidéo)

Au cours d’un meeting organisé à Birmingham, en Angleterre, le numéro 1 de l’Union des Forces démocratiques de Guinée, principal parti de l’opposition, n’a pas été tendre dimanche dernier avec le président Alpha Condé, l’accusant de faire recours à la division et à la haine pour diriger la Guinée.

Selon Cellou Dalein Diallo, en compagnie de son épouse Halimatou, toute la lutte contre un troisième mandat du président Alpha Condé se fera dans le Front National de Défense de la Constitution (FNDC).

« Alpha Condé a utilisé la division, la haine, la stigmatisation, l’exclusion pour régner, aujourd’hui les Guinéens ont compris, il n’est pas question pour les Guinéens d’aller à un troisième mandat. Le FNDC, vous devez le renforcer, militez activement dans le FNDC. Toute la lutte contre le troisième mandat se fera dans le cadre du Front National pour la Défense de la Constitution. En Guinée, la quasi-totalité des partis politiques militent dans le FNDC. Toutes les organisations de la société civile militent dans le FNDC. Les artistes, les intellectuels, les magistrats, aucun Guinéen ne veut du troisième mandat, et croyez-moi, nous sommes prêts à mener le combat pour barrer la route aux promoteurs du troisième mandat. Il n’a pas amélioré les conditions de vie des Guinéens, il n’a pas favorisé la consolidation de l’unité nationale. Au contraire, il n’a rien fait de positif sauf s’emparer lui et son clan des richesses du pays pour s’enrichir au détriment des conditions de vie des Guinéens, nous n’allons pas permettre qu’il s’octroie une présidence à vie. Mais nous devons tous lutter contre ça. Vous ici, nous là-bas, nous devons nous mobiliser. Vous avez écouté le Kountigui [Elhadj Sékhouna Soumah] de la basse Côte, les imams, ils se sont tous prononcés contre le troisième mandat. Si Alpha Condé pensait par la corruption et l’intimidation, influencer tous les leaders d’opinion pour que tout le monde soutienne le troisième mandat, malheureusement le résultat c’est tout le contraire. Aujourd’hui nous voulons que Monsieur Alpha Condé, après ses deux mandats, parte et qu’il laisse les Guinéens choisir enfin, librement leur président. Et à cet égard, vous devez être confiants, les Guinéens nous font confiance. J’ai parlé des résultats des élections locales mais depuis là, la situation pour l’UFDG s’est fortement améliorée. Certains avaient été intimidés, d’autres avaient été corrompus, ils avaient fait semblant de soutenir Alpha Condé et tout le monde a abouti à la conclusion que le monsieur est incapable de conduire la Guinée vers le développement, vers l’équité, vers la justice et vers le progrès », a déclaré le chef de file de l’opposition, en offensive dans les capitales occidentales, devant une foule acquise à sa cause.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Protected by WP Anti Spam