14 Faits sur le Bhoutan, un pays où il n’y a pas de sans-abris et où la médecine est gratuite pour tous

14 Faits sur le Bhoutan, un pays où il n’y a pas de sans-abris et où la médecine est gratuite pour tous

Ce pays mystérieux et très pittoresque, situé entre l’Inde et la Chine, a été fermé aux touristes jusqu’en 1974. Aujourd’hui, le Bhoutan peut être visité par n’importe qui, à condition tout de même de remplir tout un tas de formalités et d’avoir beaucoup d’argent. Car malgré l’ouverture des frontières, le roi protège son pays des flux touristiques de toutes les manières possibles.

Sympa a décidé d’en savoir plus sur les traditions et les nombreuses interdictions de ce pays et de découvrir pourquoi ses résidents y sont tellement heureux.

1. L’absence d’internet et de télévision

Le Bhoutan avait officiellement interdit la télévision et internet jusqu’en 1999. Mais il n’était plus possible d’isoler le pays de l’influence de la technologie moderne, et le roi du Bhoutan a donc ouvert l’accès de ces bienfaits de la civilisation. Le Bhoutan est donc le dernier pays au monde à avoir commencé à regarder la télévision.

2. Le ministère du bonheur

14 Faits sur le Bhoutan, un pays où il n’y a pas de sans-abris et où la médecine est gratuite pour tous

Une Commission pour le bonheur général du peuple a été créée en 2008, afin de prendre soin du monde spirituel de chaque citoyen. Jusque dans le questionnaire du recensement figure une colonne spéciale dans laquelle on peut indiquer dans quelle mesure l’on est satisfait de sa vie.

Mais ce n’est pas tout. Ici, il existe aussi un ministère du bonheur, et globalement, le concept de bonheur est pris en compte dans toute la politique nationale. D’ailleurs, la notion de produit intérieur brut (PIB) au Bhoutan a été remplacé par celui de bonheur national brut, c’est-à-dire que la qualité de vie, ici, est déterminée par l’équilibre entre les valeurs matérielles et spirituelles.

3. L’absence de sans-abris

14 Faits sur le Bhoutan, un pays où il n’y a pas de sans-abris et où la médecine est gratuite pour tous

Au Bhoutan, il n’y a pas de SDF. Si une personne perd sa maison, il lui suffit de contacter le roi : c’est lui qui attribue les terrains sur lequel il est possible de construire une maison et se lancer dans l’agriculture.

On comprend mieux pourquoi les Bhoutanais pensent être des gens heureux.

4. La médecine gratuite

Chaque habitant de ce pays a droit à des soins médicaux gratuits. De plus, au Bhoutan, on pratique non seulement la médecine traditionnelle, mais aussi la médecine classique, et le patient peut choisir lui-même sa méthode de traitement.

5. Le code vestimentaire national

Les Bhoutanais portent des vêtements traditionnels. Les hommes portent des chemises jusqu’aux genoux et les femmes mettent des robes longues. Le statut et l’identité sociale de la personne sont déterminés par la couleur de son écharpe, qui est nouée sur l’épaule gauche. Les citoyens ordinaires portent des foulards blancs, et les moines et la noblesse, eux, sont en jaune.

Le Roi du Bhoutan a émis une loi interdisant la culture, la collecte et la distribution du tabac dans tout le pays. On ne peut pas acheter de tabac ici. Les touristes qui arrivent à obtenir tous les documents nécessaires pour se rendre au Bhoutan doivent payer des droits élevés pour l’importation de cigarettes s’ils veulent absolument fumer.

7. La protection des animaux et de la nature

Dans ce pays, les gens prennent grand soin de l’environnement et de la flore. Une attention particulière est accordée à la plantation d’arbres. D’ailleurs, un record mondial a été établi au Bhoutan : en 2015, les habitants ont planté 50 000 arbres en une heure seulement.

8. Les particularités de la cuisine

La grande majorité des Bhoutanais sont bouddhistes. Et comme cette religion enseigne le respect du monde animal tout entier, ici, le végétarisme est courant, et tous les plats sont à base de riz. En revanche, le riz ordinaire ne peut pas pousser dans des conditions montagneuses, et les Bhoutanais cultivent un riz rouge, qui est très dur et a un goût spécifique.

Ici, une attention particulière est portée à la cérémonie du thé. Le thé bhoutanais se boit noir ou vert avec du sel, une pincée de poivre et une cuillerée de beurre.

9. Un tourisme difficile

14 Faits sur le Bhoutan, un pays où il n’y a pas de sans-abris et où la médecine est gratuite pour tous

Les déplacements à travers le pays ne sont possibles qu’avec les transferts fournis par le tour-opérateur et uniquement accompagnés par des guides. Il n’est pas possible de se promener seul. Le voyagiste bhoutanais offre différents programmes pour tous les visiteurs : une journée du programme coûte en moyenne 250 $.

Sur le territoire du pays, il n’y a qu’une seule compagnie aérienne qui effectue tous les transports, et les prix des chambres d’hôtel sont fixés par l’État, mais, par contre, il existe à la fois des hôtels modestes et des hôtels spa 5 étoiles confortables.

10. Les traditions concernant l’héritage

14 Faits sur le Bhoutan, un pays où il n’y a pas de sans-abris et où la médecine est gratuite pour tous

Les femmes du Bhoutan sont honorées et respectées. L’une des meilleures preuves est l’héritage : ici, tous les biens sont transférés non pas au fils, mais à la fille aînée. Habituellement, il s’agit d’une maison, de bétail et d’une terre.

Aujourd’hui, le monde entier est obsédé par la nourriture “bio”. Le Bhoutan n’a aucun problème avec cela : l’importation d’engrais chimiques ainsi que leur utilisation est strictement interdite. Par conséquent, tous les produits cultivés dans ce pays sont naturels.

12. Les traditions de mariage

Au Bhoutan, le mariage avec des étrangers est interdit : le roi a fait de grands efforts pour préserver l’originalité du pays et l’isoler du reste du monde.

Au cours de la cérémonie menée par les moines, on lit des mantras, car on considère que cela permet aux jeunes mariés de s’unir spirituellement. Ensuite, ils effectuent une offrande (un bol de liqueur) aux dieux, puis les mariés boivent dans ce bol.

Ce n’est qu’après tous ces rituels de purification que les mariés peuvent être considérés comme formant une famille. Le plus souvent, le mari vient vivre dans la maison de sa femme, et ce n’est que lorsqu’il gagne assez d’argent qu’ils peuvent déménager dans un foyer à eux.

13. La situation sur les routes

Il n’y a pas de feux de circulation dans la capitale du Bhoutan. Ce n’est pas un problème et cela ne gêne pas l’ordre public. Quand aux panneaux, ils sont dessinés et écrits à la main.

Les Bhoutanais aiment peindre leurs maisons. Il s’agit principalement d’images d’oiseaux et d’animaux, ainsi que de divers ornements : l’ensemble est vraiment très coloré et festif.

Les maisons traditionnelles sont de petits bâtiments de 3 étages. Le premier niveau est généralement réservé au bétail, au deuxième étage se trouvent les chambres, et le troisième étage est utilisé pour sécher et entreposer du foin.

Malgré un grand nombre d’interdictions et de règles strictes, les habitants du Bhoutan sont des gens heureux et souriants. Les touristes sont de plus en plus curieux de visiter ce pays mystérieux et isolé, malgré toutes les règles et coutumes étranges.

Voudrais-tu aller au Bhoutan et faire partie de ceux qui ont eu la chance d’y avoir voyagé ? Raconte-nous tes expériences dans les commentaires.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Protected by WP Anti Spam